Benjamin Biolay – “Palermo-Hollywood” (Maison Barclay, 2016).

bbiolay

Dixième album de Benjamin Biolay : “Palermo-Hollywood” pourrait être le générique d’un film ou un lieu imaginaire sur la carte du tendre de Benjamin Biolay, mais c’est bien sur le plan de Buenos Aires que l’on trouve le nom de ce quartier de Palermo, décliné en Soho, Chico ou Viejo… C’est là, en octobre dernier, qu’il a posé son sac et ses nouvelles chansons dans la couleur bleue du printemps argentin. Commencé à Paris, enregistré au nord et au sud, ce nouvel album se promène entre les deux villes et deux hémisphères, pour mieux nous raconter en seize nouve ux titres une audio pelicula où se croisent Ennio Morricone, ballade française, néo cumbia, lyrisme et grand orchestre, percussions latines, rock nacional
et bandonéon électrique, dans une nouvelle collection de chansons comme autant de récits urbains. Benjamin Biolay nous invite à monter dans le taxi. Paris ou Buenos Aires, il roule vers “Palermo-Hollywood”.